Twilight Passion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Jeux en promotion pour Nintendo Switch : -50%
Voir le deal

Partagez | 
 

 La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyMar 22 Déc - 22:29

Joliette est réellement un endroit très agréable bien que je préfère là où je réside actuellement. Ce n'est pas excessivement loin et j'ai pu arriver jusqu'ici sans encombres. En effet la route était bien dégagée et j'ai pu rouler sans aucune crainte. De toute manière je ne pense pas avoir d'accidents mais ceci est un tout autre sujet. Après tout si je suis ici c'est pour découvrir une boutique dont on m'a parlé. Cela remonte à quelques jours à peine, une de mes clientes plutôt bavarde est venue me raconter ses dernières emplettes. Comme à son habitude, elle a quitté sa veste dernier cri et a déposé son sac dont je tairais la marque sous mon nez. C'est une chose que j'ai du mal à comprendre, après tout tant mieux pour elle si elle peut se payer tout ça. De mon côté je préfère user de mon argent d'une toute autre manière. Mais bon certaines personnes ont un caractère très éloigné du mien. Si nous nous ressemblions ce serait extrêmement lassant. Cependant je m'éloigne de mon sujet premier. Donc elle s'était installée face à moi et je la servais sans un mot. De toute façon je n'aurais pas pu en placer un seul vu le débit qu'elle avait. Disons qu'une ligne internet ne pourrait pas aller plus vite qu'elle pour certaines choses, et la mode en fait partie. Là voilà donc partie pour me détailler chaque boutique qu'elle avait pu voir à Joliette et tout cela avec entrain. Au moins je ne m'ennuyais pas bien que ma boutique était plutôt calme. Il faut dire qu'elle semblait repérer chaque moment de la journée où il y avait très peu de monde. Ainsi elle pouvait converser en ma compagnie de tout son saoul.

Autant elle pouvait me lasser assez rapidement autant ce jour-là mon intérêt fut piquer au vif. Elle semblait plus particulièrement enjouée vis à vis d'une boutique dont le nom était "Sweet Tentation". C'est bien pour cela que je pris la décision de venir ici quand le temps me le permettrait. Et c'est en ce jour assez gris que je me retrouve dans un parking. Reprenant avec vivacité ma veste sur le siège passager, mon sac en bandoulière, je refermais rapidement ma voiture pour ainsi me diriger là où elle m'avait indiqué trouver la boutique. Je ne mettais que très peu de minutes et c'est aux environs de 15 heures que je me trouvais enfin face à la devanture. C'était attrayant et elle donnait envie de rentrer. Je pourrais sans doute trouver ma vie voir même quelques cadeaux pour des connaissances. Je n'avais pas encore de véritables ami(e)s mais ne désirant pas perdre tout ça, c'était une ancienne habitude. Un jour ou l'autre je partirais de ce coin du continent pour retrouver l'anonymat et le calme en compagnie de ma meute. Je ne les connaissais pas de visu mais je savais que je pouvais compter sur eux à n'importe quel moment critique de ma vie. Aujourd'hui ce n'était pas le cas, et c'est pour ça que je me laissais quelque peu aller à un moment shopping. Ouvrant la porte, je regardais l'intérieur de la boutique. Mon regard sombre semblait s'attarder sur chaque petit détail. En tout cas je ne pouvais qu'approuver les dires de ma cliente pour l'instant.


"Bonjour."

J'étais tout de même polie mais bientôt une odeur s'imposa à moi. J'écarquillais les yeux et me tournais pour ainsi voir d'où cela provenait. Ce n'était pas celle d'un vampire sinon j'aurais été écœurée. Mais là l'odeur n'était pas familiale mais pas horrible non plus. C'était étrange et inconnu. Me tenant droite et fière j'observais les lieux avec une certaine curiosité. Qu'est-ce que cela signifiait? Je ne comprenais pas cela et je ne me souvenais pas d'avoir déjà eu cette senteur dans ma vie. Non aucun souvenir de ce genre ne me revenait à l'esprit. Voilà pourquoi je savais que je ne partirais pas d'ici avant d'avoir trouvé d'où tout cela provenait. Mes sens étaient en alerte et même ce don si lourd à porter de temps à autre.

"Pourrais-je avoir quelques renseignements?"

Tant qu'à faire autant continuer sur ma lancée. On ne sait jamais ce que cela pourrait m'apporter. C'était toujours mieux que rien.

[HJ : je commence tranquillement. Si quelque chose te choque ou te tracasse fais-le moi savoir via mp]
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyDim 27 Déc - 3:55

Aujourd’hui était un dimanche plutôt maussade. Je croyais pouvoir faire la grâce matinée dans mon lit double très douillet et confortable, puis me traîner les pieds, en pyjama, dans mon superbe loft cinq étoiles. Pourtant, la sonnerie stridente de mon téléphone résonna à mes oreilles vers sept heures du matin. En fait, c’était Cassy-Jade qui m’appelait pour quémander un congé maladie. Étant une employée de Sweet Tentation depuis plus de six mois, elle avait droit à certains avantages sociaux, tels que trois congés payés pour cause de maladie. Et ce dimanche matin, c’était une migraine tenace qui la clouait au lit. En bonne gérante que j’étais, je lui ai vite conseillé de rester à la maison et l’ai rassuré en la remplaçant au travail.

C’était donc pour cette raison que je me trouvais au commerce en cette journée de congé raté. Fort heureusement pour moi – ou pour eux, vu mon caractère pointilleux de la journée – les clients n’étaient pas capricieux. Ils entraient dans la boutique, regardaient par ci et par là avec attention, essayaient deux ou trois vêtements, puis repartaient avec un sac de Sweet Tentation. Ma présence n’était que professionnelle et serviable. Rien d’achalant. Je regardais les bilans du mois passé, faisais des commandes spéciales de marques rares et conseillais les gens de temps à autres. Les gamines du lycée étant restées poireautées chez papa et maman, je n’avais pas à replier les vêtements sans cesse.

J’étais en pleine lecture d’un détaillant important lorsque la porte du magasin s’ouvrit. La jeune femme était mince et semblait fière de sa personne. Elle portait ses cheveux bruns ondulés jusqu’à mi-dos et sa frange faisait de l’ombre à ses yeux ternes. Son regard perçant se promenait de gauche à droite, détaillant tout ce qui l’entourait. Pourtant, son ‘’bonjour’’ était joviale et polie. À première vue, cette femme était tout ce qu’il y a de normal, mais loin d’être banale, car son odeur me percuta aussi fort qu’un Humer roulant à cent miles à l’heure. Sa fragrance n’était pas humaine, ni vampire, ni loup-garou. Elle était d’une sauvagerie impressionnante et pure comme la liberté du vent. Fraîche et imposante, son odeur effleurait mes sens en alertes. Mon odorat était charmé et méfiant à la fois. Qu’était-elle? Pourquoi étais-je incapable de catégoriser son parfum corporel?

-Pourrais-je avoir quelques renseignements?

Perdue dans ma réalisation surprenante, je n’avais pas vue la femme avancée vers moi. Elle se tenait près du comptoir et me fixait loyalement de son regard curieux. Je devais sûrement avoir la même tête qu’elle. Quoi que je me savais plus outrée qu’autre chose. Me savoir si désarçonnée devant une inconnue et son odeur me piquait l’égo. Pourtant, j’étais loin de vouloir me montrer ingrate et malpolie.

-Oui, bien sûr, répondis-je donc en souriant sincèrement. Je m’appelle Leah, que puis-je faire pour vous?
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyDim 27 Déc - 16:05

    Joliette est réellement une ville où il fait bon vivre cependant je ne m'attendais pas à une surprise de cette taille. Après tout j'avais déjà visité pas mal de ville dans le monde et jamais une telle odeur ne m'était parvenue. Troublée et curieuse, voilà l'état dans lequel je me trouvais. Une simple journée de shopping devenait une chasse au trésor. Après tout cette fragrance n'était pas repoussante bien que je n'en connaissais pas encore la raison. D'ailleurs sa provenance n'était pas déplaisante non plus. Après tout la jeune femme bien que plus jeune que moi était ravissante. Non pas que je tombais sous son charme mais il émanait d'elle une beauté sauvage, indescriptible. Son regard sombre et sa chevelure s'accordaient à merveilles avec sa peau hâlée. Je n'avais jamais croisé une telle personne et pourtant j'étais certaine qu'elle n'était pas enfant de la lune comme je pouvais l'être. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai pris la peine de lui adresser la parole. D'une part parce que je me devais d'en savoir plus et d'autre part car je devais me présenter suite à une telle observation de son corps. Ce n'était pas très distingué de ma part d'avoir agi ainsi. C'était même déplacé. Pourtant elle ne m'en fit aucune remarque, cela pouvant très bien arriver par la suite sait-on jamais. Sa voix parvint jusqu'à moi et voilà que son prénom se grava dans mon âme. L'odeur n'était pas encore connue mais sa provenance si. C'était un bon début.

    "Madison, enchantée de vous rencontrer Leah."

    Ce qui n'était en rien un mensonge. Ce n'était pas dans ma nature de manipuler les autres même si je pouvais déterminer quelques sentiments émanant d'eux. En tout cas je savais qu'elle était sincère. C'était une bonne chose et la conversation débutait sur de bonnes bases. Ainsi je repris la parole d'un ton toujours égal et doux. Je ne voulais pas l'agresser et même si nous étions seule à seule, je prenais quelques précautions. Il était interdit de se dévoiler aux autres. Je ne pouvais pas agir autrement bien qu'elle ne semblait pas être une ennemie. Son parfum ne me repoussait pas sans pour autant m'attirer ou me parler. J'aurais sans doute reconnu un membre de ma meute si tel était le cas, mais là le mystère restait toujours entier. En était-il de même de son côté? Après tout j'avais moi aussi une senteur étrangère aux vampires et humains.

    "Et bien j'aimerais savoir si vous êtes originaire de Joliette? J'avoue ne pas tout comprendre mais je n'ai jamais rencontré un être tel que vous."

    Si quelqu'un venait à entrer durant notre échange cela pourrait presque passer pour normal bien que mes questions pouvaient être étranges. Cependant je ne me départissais pas de mon sourire. Au contraire je me sentais "attirée" par sa présence. Elle était loin d'être mauvaise. Mon instinct semblait me le faire comprendre, et il avait beau avoir été toujours de bons conseils il fallait cependant que je me méfie. Il est bien trop aisé de sombrer et plus dur de remonter la pente. Certes nous étions dans un magasin mais qui sait ce qui pourrait arriver par la suite. Le futur était impénétrable et surtout changeait si facilement au gré des secondes. Un simple geste pouvait tout faire basculer. Pourtant je ne pouvais pas cesser de l'observer et de tenter de lire en elle comme si la clé de toutes les réponses se trouvait sous mon nez. C'était assez frustrant mais enthousiasmant également.

    "Charmante boutique dans tous les cas. Vous avez une bonne réputation dans les environs tout du moins de la part de personnes que je connais. Est-ce vous qui vous en occupez?"

    Autant continuer à parler de tout et de rien tout en tentant d'en apprendre plus sur elle. J'attendais sagement les réponses qu'elle pourrait m'apporter et qui sait elle pourrait très bien en avoir à mon encontre. J'y répondrais autant que je le pourrais sans pour autant tout dévoiler. Il fallait que je reste sur mes gardes, si cela se trouvait elle avait des liens avec des êtres que je ne pourrais supporter. Cependant son odeur ne semblait pas me prouver ce genre de choses. Cette rencontre resterait graver dans ma mémoire et ainsi je pourrais en faire part aux autres membres de la meute. Je ne savais pas ce qu'ils pourraient en penser et mes souvenirs seraient troubles voir inexistant. Pourtant une chose était sure, ils sauraient tout d'une manière ou d'une autre. Je ne pourrais rien leur cacher surtout suite à une telle découverte. Je me répétais mais la surprise semblait me troubler. Il fallait que je me reprenne. J'avais assez d'expérience pour pouvoir me permettre tout ça. Reprenant mon sérieux sans perdre mon sourire, j'étais prête à tout entendre. Tout du moins c'était ce que je pensais à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyDim 3 Jan - 18:43

Même avec mon sourire sincèrement apparu sur mes lèvres pulpeuses, mon regard perspicace ne pouvait s’empêcher de glisser à droite et à gauche de son visage. Mon esprit gravait tout. Tous les petits détails qui allaient faire en sorte que j’allais me rappeler de son visage toute ma vie. Son odeur, elle, m’était d’hors et déjà imprégner la mémoire.

-Madison, enchantée de vous rencontrer Leah.

Sa voix était douce, aux notes égales et enchanteresses. Je la comparai sans hésiter au chant des sirènes; par leur innocence, elles hypnotisaient les hommes pour les manipuler. Dans mon cas, j’avais l’impression que ma garde s’était baissée. Je ne pouvais surtout pas me le permettre. En un temps de dangers si vif qu’aujourd’hui, je me devais d’ouvrir l’œil sur tout ce qui se passait. Sur tout ce qui vivait. Et cette Madison était bien réelle. Elle et son parfum inconnu me tenaillaient l’esprit. Toutefois, je me demandai si elle déterminait mon odeur de louve. Avait-elle les capacités pour la distinguer? Connaissait-elle notre existence? Tout en jouant la gérante amicale, j’étais un prédateur à soif de savoir.

-Hé bien, j'aimerais savoir si vous êtes originaire de Joliette? J'avoue ne pas tout comprendre, mais je n'ai jamais rencontré un être tel que vous.

Voilà qui répondait à mes questions. À partir de cette seule phrase, je pouvais établir un terrain d’égale à égale. Elle savait que je n’étais pas humaine, mais n’était en aucun point capable de déterminer ma vraie nature. En fait, nous étions sur la même base. Qu’était-elle? Cherchait-elle quelqu’un? Était-elle un piège? Tant de questions se bousculaient dans ma tête! Une seule chose était claire, nette et précise; protéger la meute et les Cullen. C’était un ordre court, mais qui représentait énormément de responsabilité et d’engagement. J’espérais donc, qu’avec Douglas et les chasseurs dans les parages, que Madison ne soit pas si dangereuse. En tant que membre des protecteurs, je devais rester sur mes gardes et être avide de savoir.

-Charmante boutique dans tous les cas. Vous avez une bonne réputation dans les environs, tout du moins de la part de personnes que je connais. Est-ce vous qui vous en occupez?

Son sourire ne s’évanouissait pas. Derrière son visage sincère et authentique, je découvrais toute la curiosité du monde. L’excitation de l’inconnue s’y dévoilait en un regard. Pour ma part, j’étais tout simplement bouche bée. Déstabilisée, je ne m’attendais pas à faire ce genre de rencontre aujourd’hui. Moi qui était censé être en congé! Toutefois, je devais enfouir mon inquiétude et mes peurs dans une boîte et développer mon sens de la tactique. C’est donc en inspirant grandement que je jouai le jeux.

-Effectivement, je suis la gérante de Sweet Tentation. Et cela fait assez longtemps que je suis ici pour connaître pas mal de gens.

Je la mettais en garde. Nous avions fait tant d’effort pour préserver ce qui nous était cher que je redoutais un seul souffle de vent contraire à nous. J’espérais que Madison n’était pas le grain de sable qui allait débalancer notre équilibre. Il en fallait si peu pour briser une vie, une énergie, un espoir, que je redoutais cette rencontre déjà faite. Tant et aussi longtemps que je n’aurai pas découvert ce qu’elle était réellement, jamais je ne dormirai sur mes deux oreilles.

-Toutefois, Joliette est une ville assez grande que beaucoup de surprises surgissent par ci et par là. N’êtes-vous pas d’accord, Madison?

En bon protecteur, je la testais. Je voulais savoir ses limites. Je voulais qu’elle me démontre son caractère. Je voulais lire ses intentions et connaître son but. Si son parfum était d’une sauvagerie intrigante, sa personnalité était plus que curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptySam 9 Jan - 11:59

Mes pensées se bousculaient bien que je restais courtoise et maître de moi face à cette jeune personne. Même si son apparence pouvait cacher un âge plus ancien, je ne voyais pas en elle un être très âgé. Cependant son odeur pouvait me tromper, j'étais bien trop curieuse pour mon propre bien. Tel un enfant découvrant les cadeaux au pied du sapin j'avais hâte de découvrir ma surprise. Pourtant le paquet cadeau était plus dur que je ne l'aurais espéré bien que c'était tout à fait compréhensible. Nous étions l'une en face de l'autre et nous savions toutes deux que nous n'étions pas humaines. Encore fallait-il savoir ce que nous étions et cela sans craindre une quelconque attaque. Dans tous les cas je ne prévoyais pas de combattre. Je désirais juste converser en sa compagnie et cela de manière conviviale. Après tout si j'étais là c'était juste pour me promener et découvrir une boutique même si j'avais trouvé bien plus. Certes on ne pouvait pas réellement croire cela en écoutant parler. Il fallait y mettre les formes et une boutique n'était pas le lieu le plus agréable pour parler de manière franche. Après tout nous devions agir comme deux mortelles et non pas comme deux êtres mythiques quand bien même je ne savais pas ce qu'elle était. Cette fragrance était exquise et aurait très bien pu me séduire.

C'était un peu le cas je dois bien l'avouer mais je ne devais pas en oublier ma meute et les gens que je considérais comme ma famille. Je n'étais pas là pour les mettre en danger. Ma curiosité n'aurait pas raison de moi ou plutôt d'eux. Si je n'en apprenais pas plus et bien soit, le destin en avait voulu ainsi et je n'irais pas à son encontre. Je n'étais pas assez folle pour cela. Dans tous les cas la conversation continuait et je pus apprendre qu'elle était la patronne. Si jeune et déjà propriétaire, aurait-elle de l'ambition? Après tout ce n'est pas n'importe qui qui se lance dans une telle affaire. Et vu les dires de ma cliente, elle savait très bien se débrouiller. C'était un bon point pour elle bien que la suite mit tout de suite les points sur les i. Alors comme ça elle avait des gens de son côté. Intéressant... Et étaient-ils comme elle? Je désirais là encore en savoir plus pour ainsi connaître à qui j'avais à faire. Ce n'était pas rien. Je ne pouvais pas laisser de côté cette rencontre sans en apprendre plus. C'était tout bonnement impossible d'une part car j'étais avide de savoir et d'autre part, et la plus importante, pour protéger comme il le fallait les miens. Mais c'est sans me départir de mon sourire et de ma politesse que je continuais à parler en sa compagnie. Après tout elle n'avait rien fait de mal pour l'instant. Je pouvais donc rester ici sans crainte bien que sur mes gardes.


"En effet bien que certaines surprises sont inconnues. Il en va de même pour vous je suppose."

La jeune femme savait bien s'y prendre je ne pouvais pas dire le contraire. Cependant je ne me laisserais en rien faire. Il fallait qu'elle saisisse tout cela et c'est ainsi que je continuais sur ma lancée.

"D'ailleurs les surprises sont agréables mais il faut que tout soit clair par la suite pour pouvoir être tranquille. J'aime le calme régnant dans les environs. Et certaines surprises ne sont pas bénéfiques voyez-vous. Ce serait dommage..."

Je repris alors mon chemin dans sa boutique sans perdre de vue sa présence de part tous mes sens. Son parfum ne pourrait pas être oublié et je savais qu'à la prochaine pleine lune chaque être de la meute aurait cette essence en tête. Ce serait comme s'ils avaient été là à mes côtés à cet instant. Ils en sauraient autant que moi et cette pensée était douce. Être ainsi liée était une chose admirable et elle n'altérait en rien ma liberté. Cette dernière je l'avais acquise avec la morsure me guidant jusqu'à eux. Mais il ne fallait pas que je m'égare. Je restais donc sérieuse tout en admirant les divers vêtements se trouvant ici. Je me posais cependant diverses questions. Elle m'avait bien fait comprendre qu'elle n'était pas seule mais pouvais-je lui faire confiance au point de lui dire que de mon côté nous étions également plusieurs? Ce serait une sorte de menace, une épée de Damoclès au dessus de sa tête comme elle l'avait fait pour moi et en même temps ce serait trop en dévoiler. J'étais assez perplexe sur ce point.. Du coup je continuais à parler de choses et d'autres en sa compagnie sans pour autant oublier où je voulais en arriver.

"Votre parfum est agréable. Il est même attirant comparé à certains autres effluves agressifs et repoussants. C'est assez curieux mais je n'ai rien contre cette fragrance. Vous voyez ce dont je veux parler?"

Nous étions juste en train de parler d'arôme. Rien de bien méchant, quoique.. Après tout je ne voulais rien faire contre elle, et il se pourrait qu'elle le saisisse dans mes propos. Caressant du bout des doigts un tissu je reposais mon regard sur elle, curieuse de voir sa réaction mais aussi de connaître ce qu'elle pensait et ressentait. Lire ses sentiments serait chose aisée et je me laissais emporter par cette impatience me gagnant sur sa nature véritable.

"Est-ce que d'autres personnes ont ce parfum dans votre entourage?"

Cette beauté sauvage avait ses secrets mais elle pouvait aussi devenir dangereuse. Une rose aux épines épaisses et ne vous ratant pas. Elle n'était pas seule mais pourquoi venir ici? Combien étaient-ils? Les questions continuaient de se bousculer sans forcément avoir de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyLun 25 Jan - 1:01

Mes yeux noisette, affamés de savoir et débordants de méfiance, ne détournaient pas de leur cible. Cette femme inspirait en moi la sauvagerie élégante d’une créature confiante et puissante; qu’était-elle donc pour dégager autant d’énergie? J’aurais voulu pouvoir lire en elle comme dans une livre ouvert, ou du moins pénétrer ses pensées comme Edward Cullen. En ce moment, je me sentais incapable de faire quoi que ce soit qui puisse tirer le voile qui cachait le vrai visage de Madison. Je devais me contenter de jouer sur les mots, être attentive aux siens et protéger la meute. Chaque seconde qui défilait était comparable à une bombe à retardement, une alerte d’incendie bientôt incessante. Était-ce ce qu’elle cherchait? Voulait-elle un affrontement à mort? J’en doutais bien, car sinon, un engagement mortel serait déjà débuté et nous ne serions certainement pas en pleine conversation. J’avais plutôt l’impression que, tout comme moi, Madison recherchait ma nature, ma vie cachée. Face à face, nous étions sur le même podium.

-En effet bien que certaines surprises sont inconnues. Il en va de même pour vous je suppose, dit-elle d’une voix emplis de vérités cachées. D'ailleurs les surprises sont agréables mais il faut que tout soit clair par la suite pour pouvoir être tranquille. J'aime le calme régnant dans les environs. Et certaines surprises ne sont pas bénéfiques voyez-vous. Ce serait dommage...

Elle comprenait notre égalité; je ne savais rien sur elle et vice versa. Cela la mettait, visiblement, entre deux feux. L’incertitude que moi et les miens soyons dangereux ou non la rongeait et je décelais, dans son attitude, qu’elle ne lâcherait pas l’affaire tant qu’elle ne saurait pas notre nature et nos désirs. Elle étirait ses paroles jusqu’aux menaces et cela me fit l’effet de griffes crissant sur un tableau; irritant et énervant. Toutefois, je n’étais pas en position pour prendre une décision; Jacob était l’alpha et lui seul prenait les décisions. Si quelqu’un devait convenir à une conduite commune ou à une attaque, c’était lui. Mon rôle à moi, c’était de protéger la meute et de prévenir le danger. Donc, je ne la quittai pas du regard lorsqu’elle se promena de rangée en rangée. Mieux valait ne pas faire confiance aux races étrangères.

-Votre parfum est agréable, continua-t-elle. Il est même attirant comparé à certains autres effluves agressifs et repoussants. C'est assez curieux mais je n'ai rien contre cette fragrance. Vous voyez ce dont je veux parler? Est-ce que d'autres personnes ont ce parfum dans votre entourage?

Voilà qui était très intéressant. Madison comparait mon odeur à d’autres senteurs désagréables; celles des vampires. Cela excluait donc l’hypothèse qu’elle soit une espèce évolutive de ses sang-froids et son dégoût devant leur odeur m’amenait à penser qu’elle n’était pas de leur clan. Alors que ses conclusions venaient peu à peu à moi, ma curiosité se faisait plus sage et prudente. Je marchais en équilibre sur un fil d’argent, au-dessus du vide étourdissant, et je ne pouvais pas me permettre de perdre pied. Chaque seconde comptait. Chaque mouvement apportait des événements différents. Pour ma part, je risquais beaucoup en continuant la conversation que nous entretenions dans ma boutique. Je risquais la meute, les Cullen et ma vie. Beaucoup plus qu’une simple partie d’échec.

-Je dois vous avouer que je suis toute aussi surprise que vous, dis-je d’une voix mielleuse. Peu de parfum m’emballe comme cela, mais cela en fait également une source de questionnement.

Je la regardai tâtonner délicatement le tissu d’un vêtement. Ses gestes étaient confiants et gracieux, ce qui me révélait qu’elle n’avait pas peur. La solitude ne devait certainement pas faire partie de sa vie. Des gens de sa race devaient la soutenir, l’épauler et lui assurer une certaine sécurité pour qu’elle soit si curieuse devant moi, sur mon territoire. Car c’était les seules raisons pourquoi moi, j’étais si d’affront.

-Ce ne serait pas du jeu, Madison, si je vous révélais tous mes petits secrets, murmurais-je soudainement d’une voix remplis de sous-entendus. Ce que je protège est bien plus important que ma curiosité personnelle et ne croyez pas que je parlerai si facilement. Votre parfum est gravée dans ma mémoire comme le mien l’est pour vous, mais n’espérez pas en savoir plus. Je ne serai pas la première qui baissera ma garde.

Le jeu était clair, net et précis. Je ne pouvais pas me convaincre à trahir les miens en révélant des caractéristiques de notre race à une inconnue. Je n’avais aucun indice de sa véritable identité, quoique je supposais que Madison soit contre l’existence des vampires et qu’elle ne soit pas seule. Je devais absolument faire part de mes découvertes à Jacob, voir même à Carlisle Cullen pour qu’il m’éclaire sur cette femme d’une identité inconnue. Pour l’instant, Madison et moi dansions sur un pied.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyDim 31 Jan - 12:16

La curiosité était presque malsaine à présent car je désirais tout savoir de cette jeune femme. Ce n'était pas une très bonne attitude à son égard mais ce parfum et cette manière de se comporter éveillaient en moi des questions. Un trop plein de demandes n'ayant pas leurs réponses. Voilà pourquoi je me trouvais sur ce fil et qu'un simple faux pas me ferait basculer du mauvais côté. Elle pourrait me fuir et m'échapper si vite. Après tout il n'était pas complexe de changer de conversation et de parler de toute autre chose pour bien faire comprendre que le sujet était clos. Elle pourrait esquiver mes questions et ainsi me laisser dans un doute sans fond et pouvant presque paraître effrayant. Cependant je restais sereine et calme. Tout du moins je me forçais à l'être pour ainsi aller et venir dans son magasin. De toute manière je comptais bel et bien faire du shopping, elle avait été la cerise sur le gâteau si je puis me permettre de la comparer à un tel met. Non pas que je veuille la dévorer mais elle était une excellente surprise. Tout du moins il me semblait qu'il en était ainsi. Sa flagrance n'était pas celle des vampires mais qui sait ce que mère nature pouvait créer comme curiosité. Après tout certains vampires avaient des dons, le sien était peut-être de changer son parfum et ainsi de ne pas repousser ses ennemis. Qui sait... Pourtant mon odeur ne la repoussait pas si j'avais bien tout suivi. Alors qu'habituellement mes adversaires évitaient de respirer pour ainsi ne pas commettre l'irréparable et ainsi m'attaquer. Il en allait de même de mon côté bien que je ne pouvais pas cesser d'avoir de l'air dans les poumons. Il s'agissait d'une énorme différence entre nous. Mais une chose était sûre, les vampires avaient la peau froide. Il suffirait que ma main frôle la sienne et le tour serait joué. Du coup observer les vêtements n'étaient plus réellement un moyen de me divertir.

Il fallait que je trouve un article et que je le lui porte pour ainsi être d'une chose. Pourtant cela n'enlèverait pas le fait qu'elle pouvait ou non être une menace pour mon clan. D'ailleurs ses derniers propos me permirent de savoir que de son côté elle avait également quelque chose à protéger. Mais qui? Quoi? Et combien pouvaient-ils être? Mais quand elle me parla de parfum gravé en mémoire cela me rappela également qu'il en allait de même pour moi. Je pourrais faire partager cette rencontre à chaque membre de ma famille et si ça se trouvait elle en ferait de même. Mais comment? Elle n'était pas un enfant de la lune et pourtant les mimétismes entre nos deux "espèces" étaient frappantes. Ou alors il s'agissait d'un piège pour mieux m'amadouer. Mais mon don ne me montrait en aucun cas un tel jeu. Ses sentiments étaient si faciles à lire. Nous devions jouer cartes sur table. Elle ne pouvait pas être une sangsue. C'était tout bonnement impossible! Mon esprit se refusait à le croire et c'est bien pour ça que je revins peu à peu auprès de cette femme au caractère fort. On ne pouvait pas dire qu'elle se laissait amadouer comme n'importe qui. Un sourire ne lui suffisait pas et c'était un bon point pour elle. Pourtant quelque chose me gênait et il s'agissait de l'endroit. N'importe qui pourrait entrer dans cette boutique et ainsi écouter une conversation se devant de rester discrète et personnelle. Je me trouvais à présent près de la caisse et je posais mes mains en évidence là où les articles se devaient d'être normalement. Il fallait que je suive mon instinct et ce dernier ne me dictait en aucun cas qu'elle était une ennemie à abattre. Au contraire elle pourrait même une alliée si seulement je pouvais en savoir plus sur elle.


"Dans tous les cas Leah ce ne sera pas ici que les secrets seront dévoilés. Il pourrait y avoir des oreilles indiscrètes et il serait malheureux que l'on soit obligé de prendre une vie pour si peu."

Je n'étais pas délicate ni même tendre quand il s'agissait de la survie de mon clan. Nous étions une des meutes les plus importantes mais quand bien même il en allait ainsi, les enfants de la lune n'était plus aussi nombreux qu'autrefois. Nous croisions de temps en temps des nomades mais nous étions tous plus ou moins discrets pour ainsi ne pas avoir d'ennuis. Mais si un ou plusieurs vampires osaient se trouver sur notre territoire actuel il était complexe de nous retenir. Il s'agissait d'une menace trop grande pour nous. Les disparitions seraient trop évidentes et nous serions tous en danger. Mais je gardais ceci pour moi bien évidemment. Laissant mes sens s'étourdir par sa présence je tentais de plonger mon regard dans le sien sans vouloir pour autant être désobligeante et malpolie. Il me restait des restes de bienséance de mon enfance même si tout cela devenait plus ou moins flou avec les années. Seule ma rencontre avec ma tendre "mère" et surtout alpha ne pourrait jamais s'effacer. C'était un évènement bien trop heureux pour qu'il puisse s'éloigner de mon âme. Mais il n'était pas encore le moment de s'égarer et de penser à de telles choses. Je préférais continuer sur ma lancée et ainsi lui faire comprendre ce que je désirais faire sans pour autant faire passer cela pour une conversation étrange.

"Alors si vous aviez un bureau nous pourrions parler plus clairement et nous pourrions éclaircir certains points. Je ne vois pas en vous une concurrente ou un quelconque adversaire. Il serait donc plus facile de vous en apprendre plus sans pour autant tout vous dire mais à la simple condition que vous en fassiez autant. Je ne veux pas mettre les miens en danger et je ne divulguerais rien d'important sur eux. Cela vous convient-il?"

Il fallait savoir faire des compromis de temps en temps. Et il s'agissait d'un effort plutôt important. Comment cette ville pouvait-elle abriter autant de secrets? Quoiqu'il en était de même pour St Gabriel. Comme quoi le calme ne pourra jamais croiser ma vie pendant de longues années. C'était assez palpitant et agréable. Mais à présent il fallait savoir ce qu'en pensait la demoiselle. Quand bien même elle était différente des humains je doutais qu'elle soit aussi ancienne que je l'étais. Mais ce que je ne saisissais pas c'était le fait que nous ne sachions rien d'eux. Nous avions pourtant voyagé pendant de longues années et aucune odeur de ce genre n'avait été aussi agréable à notre nez. Elle pouvait être comparer à la tentation, à cette pomme que le serpent tend à Eve. Je basculerais peut-être et croquerais dedans sans pour autant penser cela de manière intime. Elle était juste ma curiosité personnelle. Et je ne voulais plus reculer indéfiniment.

[Hj : Désolée du temps de réponse >.< je me rattraperais la prochaine fois.]
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyMar 2 Fév - 2:09

Les paroles qui s’échappèrent de Madison me bousculèrent quelque peu. Le fait qu’elle ne veuille pas discuter de tout cela devant des humains me paraissait être sage et posée. C’était la meilleure chose à faire que d’enfermer notre curiosité pour un moment seulement, car cela était beaucoup trop indiscret de notre part d’en parler ainsi. Toutefois, ce qui me cloua sur place, ce fût son allusion à prendre une vie. Était-elle assez conservatrice de son secret pour tuer un humain sans défense ayant des doutes sur sa nature? Aurait-elle le culot de prendre le souffle de vie d’un innocent? J’espérais que cette divulgation n’était pas vraie, irréelle. Si c’était le cas, si Madison était prête à choper un vivant dans son propre intérêt, personne n’était en sûreté ici. Pas même avec moi pour les protéger, car je n’avais que des hypothèses sur la race de la belle femme devant moi. Je n’étais pas encore consciente de sa puissance ni de ses capacités surnaturelles et rien qu’un faux pas pouvait me coûter la vie. Je ne devais jamais sous-estimer un ennemi. Dans son cas, je n’en étais aucunement certaine.

-Alors si vous aviez un bureau, nous pourrions parler plus clairement et nous pourrions éclaircir certains points. Je ne vois pas en vous une concurrente ou un quelconque adversaire. Il serait donc plus facile de vous en apprendre plus sans pour autant tout vous dire, mais à la simple condition que vous en fassiez autant. Je ne veux pas mettre les miens en danger et je ne divulguerais rien d'important sur eux. Cela vous convient-il?

Je fus quelque peu soulagée de savoir qu’elle ne me voyait pas comme étant un adversaire. Elle ne croyait pas que j’étais menaçante pour elle et les siens, car elle désirait m’en apprendre un peu sur eux. L’excitation me dévorait le cœur, battant la chamade, déchiré entre l’incertitude et la curiosité. Je ne savais quoi faire et pourtant, ma tête me disait clairement de clore cette conversation. J’avais devant moi la chance de découvrir l’élément de ce parfum sauvage, mais mon instinct me dictait de ne pas prendre ce risque. La place que j’occupais au sein de la meute était de la protéger et non de la mettre en danger. Je pensais que mettre Jacob au courant de ma découverte était la chose la plus importante à faire en ce moment, même si j’ignorais l’origine de Madison. Mon frère de combat était l’alpha, le leader qui nous menait vers les batailles ou nous en éloignait. C’était à lui que revenait le choix et la prudence face à cette situation. Pour une fois, je ne devais pas me montrer égoïste, mais plutôt calculatrice. Ma vie et celle des autres n’étaient pas un jeu d’échec, loin de là. Si il leur arrivait malheur par ma faute, je devais en prendre la responsabilité et dans ce cas-ci, ce n’était pas une raison valable. Je devais faire preuve de patience et de contrôle.

-Je crains que ce ne soit pas la meilleure idée, soufflais-je entre mes lèvres formant un mince sourire poli. Si le destin n’en veut pas autrement, nous nous recroiserons très bientôt et peut-être cela sera-t-il le bon moment. Mais en ce moment, je travail et les gens qui se trouvent dans ma boutique sont sous ma juridiction.

Pour ne pas dire ma protection. Une voix féminine enthousiaste me vint des cabines d’essayage, donnant encore plus de puissance à mes mots. Des femmes se trouvaient en salle d’essayage et mon travail était de les servir. Je ne voulais pas mettre en danger la boutique, ni la vie des autres. De plus, ma vie aussi importait. J’avais travaillé très fort pour obtenir un tant soit peu de normalité dans mon quotidien et je tenais à ce que cela reste stable. Donc, d’une démarche assurée, je fis quelques pas vers la sortie et plongeai mon regard pénétrant dans les yeux de Madison.

- Je pense que vous connaissez la sortie, dis-je d’une voix qui se voulait tout de même courtoise. Nous nous reverrons, je le sais.

Sur ce, j’inspirai une dernière fois son parfum d’une liberté inconditionnelle. Gravé dans ma mémoire, dans mon être et mon esprit, je savais que je le retrouverai un jour.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] EmptyMar 2 Fév - 23:43

Alors comme cela ma curiosité n'aurait pas de réponses. Je ne pourrais donc pas nourrir cette envie de tout connaître? Quel dommage car plus nous parlions plus mon appétit grandissait. Sa manière de se tenir ainsi que de me répondre éveillait des besoins de connaissance. Mais là tout s'arrêtait subitement. C'était très frustrant et je ne savais pas réellement comment me comporter. Certes il y avait du monde mais je désirais tant avoir des réponses! J'aurais pu réagir tel un enfant et me mettre à bouder ou taper du pieds mais elle n'avait pas tord. Loin de là même car cet endroit n'avait rien de bien engageant pour se confesser. Je nous voyais mal en tête à tête dans une église mais si cela pouvait aider je ne dirais pas non. Je n'étais pas croyante et dans un sens je ne l'avais jamais été. Mais je n'étais pas ici pour penser à mon passé, il n'était plus qu'un immense brouillard et très peu intéressant. Ma douce mère et louve de surcroît est la seule à m'avoir offert ma liberté. Alors que ma génitrice n'était en rien ainsi. Mais voilà que je m'égare pour de bon tandis que des voix parvenaient des cabines. Ce son me fit soupirer de lassitude tandis que je prenais sur moi pour ainsi ne pas aller les voir et les foutre à la porte pour enfin tout apprendre. Je me devais d'être bien élevée et je suivais donc les règles de la bienséance. Souriant à la charmante demoiselle au charme animal je m'inclinais très légèrement à son encontre. Au final je n'aurais rien acheté mais j'aurais trouvé bien davantage. C'était une véritable chance et j'aimais penser moi aussi que nous nous reverrions rapidement. C'était une évidence au final car je ne pourrais jamais chasser de mon esprit notre conversation ni même ce parfum enivrant. Elle était devenue importante et même primordiale pour en apprendre plus sur ce monde.

Pourtant d'autres personnes étaient à ce niveau. Mais là encore ce n'était pas le moment d'y penser. Certaines rencontres n'étaient pas aisées à oublier et même troublantes. Elle en faisait à présent partie. C'est donc avec un geste de la main que je la saluais ainsi qu'avec quelques paroles.


"À bientôt Leah. Ce fut un réel plaisir que de poser mes yeux sur vous et de pouvoir entendre votre voix. Bonne journée."

La porte se refermait derrière moi quand mes derniers mots sortaient de mes lèvres. À présent je retournais chez moi. Il le fallait. C'est ainsi que quelques minutes plus tard ou plus je me trouvais de nouveau à St Gabriel. Je ne voyais pas le temps passer vu que mes pensées étaient encore tournées vers cet être étrange et m'obnubilant quelque peu. Il n'y avait rien de charnel entre nous, ni même d'intime mais elle me passionnait il fallait être honnête. Ouvrant enfin la porte de mon appartement je retrouvais le calme de mon existence actuelle. Ou presque... Tout changeait si vite en ce moment mais demain j'irais travailler. Il le fallait. Alors autant me concentrer sur ce qui m'attendait bien qu'une autre visite près de St Gabriel ne serait pas une mauvaise chose. Enfin bref tout était à refaire mais ceci est une toute autre histoire.

[H.J : J'ai fait plus court pour clore notre petit rp. Ce fut un plaisir ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Vide
MessageSujet: Re: La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]   La curiosité est un villain défaut [Pv Leah] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La curiosité est un villain défaut [Pv Leah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Passion :: Joliette :: Les commerces :: Boutique Sweet Tentation-