Twilight Passion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Samsung HW-T420 – Barre de son 2.1 – 150W ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez | 
 

 Des années après [PV Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper HaleJasper Hale
Ton... sang...


Messages : 246
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 30

Des années après [PV Elizabeth] Vide
MessageSujet: Des années après [PV Elizabeth]   Des années après [PV Elizabeth] EmptyMar 16 Fév - 21:00

    Les jours se suivent et se ressemblent. Les humains s’ennuyaient souvent, les vampires plus encore. Pour nous, Cullen, les journées se résumaient à aller en cours et a chasser. Même lorsque nous n’en avions pas besoin nous chassions pour nous distraire. Qui plus est, la maisonnée était étrangement calme depuis qu’Edward s’était marié. Bella, Renesmée et lui ne vivaient pas sous notre toit et je les comprenait. Parfois, il m’arrivait de penser que j’aimerais bien me retrouver d’avantage seul avec Alice et pour cela d’avoir notre propre maison.

    Ah Alice, ma Alice. Celle à qui je devais tout. Son amour m’avait changé, métamorphosé alors pour elle j’acceptais de me nourrir uniquement de sang animal. Du moins au début c’était le cas. Mais au fur et à mesure je rejoignais l’idéologie des Cullen et respectais d’avantage la vie humaine. Depuis mon arrivée parmi eux, je me sentais appartenir à une véritable famille, il m’avaient accueillit les bras ouverts. En particulier Carlisle et Esmé. J’étais peut-être un peu plus en retrait mais j’aimais mes frères et sœur plus que tout. Alors j’avais très peur de craquer un jour et de les décevoir. Mais ils me faisaient confiance alors j’e tentais d’en être digne.

    Mon dernier cours de la journée venait de s’achever et c’est les pas trainants que je quittais mon amphithéâtre. J’avais désormais une heure à tuer avant qu’Emmett et Rosalie ne finissent leur cours. C’était si rare que je sois seul.

    Je marchais sur le campus, que je n’avais pas encore eu l’occasion de visiter depuis que nous étions ici. Beaucoup d’élèves se promenaient dans le grand parc. Je respirait leurs odeurs à plein nez, ma gorge s’enflamma et ma bouche s’emplit de venin. Rien de nouveau sous la lune. Mais peut-être qu’un jour je m’y habituerais. Un peu comme Edward avec Bella. Bon sang, même Bella avait moins de mal que moi avec l’odeur des humains.

    Avec lassitude je me dirigeais vers un coin reculé ou pratiquement personne n’allait. Au moins je n’aurais à jouer les humains durant quelques instants. Je restais figé pendant quelques secondes avant de sentir une odeur familière. Non pas une odeur d’humain mais une odeur de vampire que je ne connaissais que trop bien. Un sourire plus tard je m’exclamais.


    - Bonjour Elizabeth !

_________________
Des années après [PV Elizabeth] Nicolemissing_ash182

Ces plaisirs violents ont des fins violentes
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth G. EvensonElizabeth G. Evenson
I will soon die ...


Messages : 1791
Date d'inscription : 25/08/2009
Age : 268
Localisation : Saint-Gabriel in Canada

Tu nous interesse
Citation:
Relations:

Des années après [PV Elizabeth] Vide
MessageSujet: Re: Des années après [PV Elizabeth]   Des années après [PV Elizabeth] EmptyMer 17 Fév - 19:51

Des années après [PV Elizabeth] 2s7g8lu Des années après [PV Elizabeth] Img-174807bhobb

Les secondes s'écoulent les unes après les autres. Les jours passent à la suite l'un de l'autre. Les mois s'enchainent sans jamais se croiser. Les années se suivent et se ressemble comme éternelle prisonnière du temps qui s'écrit et se lit sans nous, ou avec, peu importe, il ne s'arrête jamais, même pas pour reprendre son souffle. Il continue, et nous en pâtissons, quelque soit notre âge, notre nom, notre origine. Du moins, beaucoup de choses importe peu, sauf une ... La race. Un vampire ne souffre pas du temps. Son corps parfait se coince dans l'un des engrenages malsains du temps, s'y bloque et y reste, jusqu'à la fin du temps. Le temps continuait de passer, les années aussi, mais tout était long, si long. Tellement long, fatiguant, stressant, énervant ... Long, lent, grand ...

Aussi Grand que cette envie de sang que je cherche tant à refouler en cherchant, traquant une à une ces odeurs alléchante, si tentante. Fuyant ce malaise qui me prends, ravalant le venin qui vient lentement dans ma gorge, j'erre entre chaque murmure qui cherche à me guider. Mon odorat, mon touché, mon goût, ma vue ... Il me cherche tellement. J'ai soif. Cela fait plusieurs jours que je cherche. Je cherche un sang alléchant, qui ferra vibrait mes entrailles d'un chant nouveau, d'une mélodie gracieuse, sans faille, celle qui m'enchantera au point de me faire tout oublier. Oublier l'espace d'un instant ces derniers jours ... Me concentrer sur ma suprême condition de prédatrice.

Et puis, tirée inlassablement de mes pensées dérisoires, me voilà proie d'un doux fumet. Ne sais-je vraiment d'où il vient réellement, ne sais-je assurément à qui il appartient décemment, me voilà parti en chasse. Ombre tel lumière de la nuit, je ne peux que me faufiler à travers les ramifications aériennes de la ville, frôlant le sol, prenant appui férocement sur celui-ci afin d'aller plus vite, toujours un peu plus loin. L'odeur se rapproche, inlassablement.

Et puis me viennent à l'esprit, des pensées, et une odeur ... Sauvage, animale. Végétarienne ... Je sens les cordes vocales cachées entre ma gorge vibrait et de mes lèvres scellées s'échappe un profond grognement, tout d'abord. Et puis une l'odeur se fait plus présente, plus proche de moi également, et là, ce sont les souvenirs qui me viennent à l'esprit. Je la reconnais. Du moins, je le reconnais devrais-je plutôt dire ! Jasper ....

Le coin était plutôt reculé, plus loin que l'université elle-même, je sentis mon repas prédestiné s'en aller, plus loin ... fuir. Tant pis, je rattraperais ce frigo-à-pattes. Je souriais, heureuse d'enfin tombée sur un visage connu dans ce taudis citadin. M'approchant de lui gaiement, ma course se stoppa quand j'inspirai un nouvelle fois, prête à lui parler. Mes jambes se bloquèrent. J'eu le plus grand mal à refouler mon grognement et cette envie de le tuer qui venait de m'envahir.

- Bonjour Elizabeth !

Il souriait, peut-être aurais du en faire autant ? Ses yeux croisèrent les miens. Je n'avais pas changer, moi. Lui, rien que physiquement avait perdu cette assurance qu'il avait autre fois, avec Maria et les autres ... Malgré le fait qu'il faisait maintenant parti des traitres à notre race, je n'étais pas si énervé que ça ... Qu'est-ce que je raconte ? J'ai envie de lui arracher la tête, rien de plus ... CULLEN ! Pourquoi ça ne m'étonne pas finalement ? Je soupirai, lasse.

- Jasper ...

L'énervement se sentait dans ma voix, j'en avais marre de ces végétariens ! Ils me pourriraient donc la vie jusqu'au bout. Je soupirai une deuxième.

- Ta famille m'énerve, lâchais-je en souriant. Et tu m'énerves aussi. Tu ne pouvais pas rester un méchant gentil vampire, comme tout le monde ? Juste pour moi ?

_________________
    Des années après [PV Elizabeth] Jessicastambann
    ELIZABETH GRACE EVENSON
    « Laisser le temps couler le long de la barrière inacessible de mon immortalité. Profiter encore un peu de cette malediction tant que le mal continue de ne pas m'atteindre. Respirer, encore. Parler, encore. Vivre un peu pour mieux mourir restera ma dernière volonté »
Revenir en haut Aller en bas
http://popularity-runaway.skyrock.com/
Jasper HaleJasper Hale
Ton... sang...


Messages : 246
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 30

Des années après [PV Elizabeth] Vide
MessageSujet: Re: Des années après [PV Elizabeth]   Des années après [PV Elizabeth] EmptyDim 4 Avr - 0:03

    Je ressentais de l’agacement, de la colère et sans même m’en rendre compte je lâchais une vague d’apaisement. Incroyable, depuis quelques temps maintenant je ne me rendais même plus compte lorsque j’utilisais mon don. C’était assez bénéfique lorsqu’il servait à apaiser cependant, il m’arrivait parfois d’être de très mauvais poil hors cette humeur se répercutait sur mon entourage.

    Elizabeth. Cette jeune femme faisait partie de mon ancienne vie. Une maîtresse appartenant à un passé lointain. Une époque où le sang des humains coulait dans ma gorge et où je passais mon temps à tuer mes semblables pour des histoires stupides de territoire. Depuis les choses avaient évoluée et que m’importait d’être sur des terres ou pas. Seule ma famille comptait, ma Alice. Bien que le l’odeur des humains faisait toujours naitre en moi cette brulure dans ma gorge mais j’étais fier de ce que j’étais devenu. J’ai appris l’amour, celui de mes parents, de mes frères et sœur et de mon épouse.


    - Ta famille m'énerve. Et tu m'énerves aussi. Tu ne pouvais pas rester un méchant gentil vampire, comme tout le monde ? Juste pour moi ?

    Je souriais à cette remarque. Depuis Forks j’avais entendu parler d’elle de nombreuses fois, surtout de sa rencontre avec Edward. Elle n’avait pas été très sympa avec mon frère mais Elizabeth n’est pas vraiment une gentil vampire à son papa. C’était une personne intriguant, intelligente et cruelle. Ces trois paramètres réunis elle en devenait quelqu’un de redoutable. J’avais encore beaucoup de sympathie pour elle, nous avions vécu de jolies choses. Je me vois un peu comme un gamin qui grandissais, j’ai eu ma période de crise d’adolescence mais je m’étais désormais vengé.

    Pourtant j’avais été un guerrier redoutable, le meilleur de tous, mes cicatrices en témoignent. J’aurais peut-être pu rejoindre les Volturi. Mais il faut croire que j’étais meilleur que ça. L’amour m’a adoucit cependant je restait tout de même le meilleur combattant de ma famille, supérieur à Emmett même.


    - Tu nous a causé bien des tracas à ton tour, surtout avec ton ami, Lauren il me semble. Toujours à jouer avec la nourriture n’est-ce pas ?


    Elizabeth était de celles qui aimaient s’amuser avec ses proies avant de les déguster. Elle était folle, une folie meurtrière au même titre que Jane, une adversaire redoutable. Je songeais à la seconde partie de sa phrase rester un bon vampire juste pour elle.

    - Alice m’a trouvé. Il faut croire que les plus turbulents d’entre nous peuvent se ranger un jour. L’amour fait faire des choses absurdes. Et toi Elizabeth, nous aime-tu pour nous suivre jusqu’ici ?

    Mon ton était calme, serein. Je ne voyais pas Elizabeth comme une adversaire, je l’appréciais beaucoup trop pour cela. Mais j’aimais par-dessus tout ma famille et je combattrais à leur côté s’il le fallait. Cependant je partageais l’avis de Carlisle, je n’aimais pas qu’on tue les nôtres. Hors les temps s’annonçaient durs pour notre espece à en croire les bruits.

_________________
Des années après [PV Elizabeth] Nicolemissing_ash182

Ces plaisirs violents ont des fins violentes
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth G. EvensonElizabeth G. Evenson
I will soon die ...


Messages : 1791
Date d'inscription : 25/08/2009
Age : 268
Localisation : Saint-Gabriel in Canada

Tu nous interesse
Citation:
Relations:

Des années après [PV Elizabeth] Vide
MessageSujet: Re: Des années après [PV Elizabeth]   Des années après [PV Elizabeth] EmptyDim 2 Mai - 12:09

DES ANNEES APRES
LE TEMPS EFFACE-T-IL LES SENTIMENTS ?


Après tout, le temps passe. Il fait des ravages lui aussi. C'est l'un des plus grands meurtriers de tout les temps. Il tue sans cesse chaque humain frôlant les pas maudit de cette Terre sur lequel il s'évertue de faire régner son apogée diabolique. Il tue l'innocent et le meurtrier. Il tue le coupable et le complice. Il tue la femme, l'homme et l'enfant. Il tue l'animal, il tue le végétal, il tue l'Homme. Mais moi, dernière ma barrière de monstre j'ai sue dominer cet ennemi, j'ai su l'apprivoiser comme la plupart de mes semblables. Quand on ne sait pas vaincre un adversaire, la seule solution qu'il nous reste est de vivre avec, de l'apprivoiser.

U.C.


_________________
    Des années après [PV Elizabeth] Jessicastambann
    ELIZABETH GRACE EVENSON
    « Laisser le temps couler le long de la barrière inacessible de mon immortalité. Profiter encore un peu de cette malediction tant que le mal continue de ne pas m'atteindre. Respirer, encore. Parler, encore. Vivre un peu pour mieux mourir restera ma dernière volonté »
Revenir en haut Aller en bas
http://popularity-runaway.skyrock.com/
Contenu sponsorisé



Des années après [PV Elizabeth] Vide
MessageSujet: Re: Des années après [PV Elizabeth]   Des années après [PV Elizabeth] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Des années après [PV Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Passion :: Montréal :: Université :: Le campus-